paria


paria

paria [ parja ] n. m.
• 1655; pareaz plur. 1575; mot port., tamoul parayan « joueur de tambour »
En Inde, Individu hors caste, au plus bas degré de l'échelle sociale, et dont le contact est considéré comme une souillure. intouchable.
(1821) Fig. Personne mise au ban d'une société, d'un groupe. exclu. Traiter qqn comme un vrai paria. Vivre en paria, repoussé de tous.

paria nom (portugais pariá, du tamoul paraiyan, joueur de tambour) En Inde, nom donné aux intouchables. Personne exclue socialement, méprisée par un groupe. ● paria (homonymes) nom (portugais pariá, du tamoul paraiyan, joueur de tambour) paria forme conjuguée du verbe parier parias forme conjuguée du verbe parier pariât forme conjuguée du verbe parierparia (synonymes) nom (portugais pariá, du tamoul paraiyan, joueur de tambour) Personne exclue socialement, méprisée par un groupe.
Synonymes :
- déshérité
- réprouvé
- sous-développé

paria
n. m. En Inde, individu hors caste, considéré comme appartenant au dernier degré de l'échelle sociale, privé de droits, contraint de vivre exclu. V. intouchable. La classe des parias a été officiellement abolie en 1947.
|| Fig., cour. Personne méprisée, exclue du groupe social.

⇒PARIA, subst. masc.
A.SOCIOL., RELIG. [Dans la civilisation traditionnelle des Indes] Individu n'appartenant à aucune caste, considéré comme un être impur dont le contact est une souillure et rejeté de ce fait par l'ensemble de la société. Synon. intouchable. Les castes inférieures [dans l'Inde], les parias, sont des êtres vils par nature; ils sont la chose des castes supérieures, dont les membres ont seuls conscience de la dignité de la personne (COUSIN, Hist. philos. mod., t.3, 1847, p.321). Brahmes affinés et superbes, dédaigneux des costumes et des parures, vont moins vêtus encore que les hommes de moyenne caste ou que les parias (LOTI, Inde sans Angl., 1903, p.65):
1. Ces hommes fondent des hospices pour des éperviers, des serpens, des rats; et ils ont en horreur leurs semblables! Ils se purifient avec la fiente et l'urine de la vache; et ils se croient souillés du contact d'un homme! Ils portent un rézeau sur la bouche, de peur d'avaler, dans une mouche, une ame en souffrance; et ils laissent mourir de faim un paria!
VOLNEY, Ruines, 1791, p.154.
B.P. anal. Personne méprisée, mise au ban de la collectivité. Synon. exclu, réprouvé. Traiter qqn en paria. Que fait M. Bonaparte? Il persécute et étouffe partout l'enseignement. Il y a un paria dans notre France d'aujourd'hui, c'est le maître d'école (HUGO, Nap. le Pt, 1852, p.61). Ces enfants du premier lit sont toujours des parias (A. DAUDET, Jack, t.1, 1876, p.263):
2. Quand un élève interne, dans un lycée, est gouverné, pendant des années, qui sont des siècles, du matin jusqu'au soir et du soir jusqu'au lendemain, par un paria de la civilisation, qui a constamment les yeux sur lui, il sent les flots tumultueux d'une haine vivace, monter comme une épaisse fumée, à son cerveau, qui lui paraît près d'éclater.
LAUTRÉAM., Chants Maldoror, 1869, p.152.
En paria. À l'écart. Vivre en paria. Cette galerie (...) était une façon de trait d'union reliant les différents services avec la Comptabilité, reléguée, celle-ci, en paria, à l'autre bout de la maison, sans qu'il fût possible de comprendre pourquoi (COURTELINE, Ronds-de-Cuir, 1893, 5e tabl., III, p.190).
P. métaph. Le crapaud est-il assez souvent là-bas [au Japon] reproduit, en ivoire, en bronze, en porcelaine? Pourquoi cette affinité de l'homme de l'Extrême-Orient pour le paria des animaux ? (E. DE GONCOURT, Mais. artiste, t.2, 1881, p.217).
Rem. Dans ce sens, paria peut être fém., empl. rare. J'étais restée anéantie. Paria dans mon pays, j'avais cru qu'en mettant entre la France et moi l'immensité des mers je pourrais recouvrer une ombre de liberté. Impossible! Dans le Nouveau-Monde j'étais encore paria comme dans l'autre (Fl. TRISTAN, Les Pérégrinations d'une paria, Paris, éd. Maspéro, 1979 [1838], p.77).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Plur. des parias. Étymol. et Hist. 1. 1575 Pareaz «homme hors caste aux Indes» (BELLEFOREST, La Cosmographie universelle [trad. de la version ital. d'un ouvrage port.], II, col. 1657 ds ARV., p.396); 1655 [éd.] Paria (PELLEPRAT, Relation des missions, 2e part., p.108); 2. 1824 fig. «personne méprisée, écartée d'un groupe ou exclue de la société» (SCRIBE, Le Coiffeur et le Perruquier, p.29 ds Fr. mod. t.17, 1949, p.298). Empr., par l'intermédiaire du port. paria (1607 ds DALG.), au tamoul parayan (plur. paraiyar), proprement «joueur de tambour» puis «homme de la dernière caste», prob. en raison d'une confusion (due aux Européens) avec le tamoul pulliyar «homme de la dernière caste», v. ARV., pp.395-396, DALG. et KÖNIG. Le sens 2 peut s'expliquer par le fait que paria s'est répandu, dans les milieux bourgeois, grâce au succès de la tragédie de C. Delavigne (1821, Le Paria), où le mot n'apparaît qu'avec le sens de «individu hors caste» (acte I, scène 1, p.4, p.5 et 9; acte IV, scène 4, p.84 et scène 5, p.89). Fréq. abs. littér.:191. Bbg. ARV. 1963, pp.395-396. —DUB. Pol. 1962, p.364. —DUFRENOY (M.-L.). Le Robert et le vocab. exotique. In:Congrès Internat. de Ling. et Philol. Rom. 13. 1971. Québec, 1976, t.2, pp.36-37. —VARDAR Soc. pol. 1973 [1970], p.280.

paria [paʀja] n. m.
ÉTYM. 1655, in D. D. L., pareaz, pl., 1575; mot port., tamoul parayan « joueur de tambour » ces musiciens étant considérés comme impurs parce qu'ils accompagnent les morts dans les cortèges funèbres.
1 Aux Indes, Individu hors caste, qui se trouve au plus bas degré de l'échelle sociale, et dont le contact était considéré comme une souillure. Intouchable. || Les parias sont des hors-caste ( Caste). || Parias de naissance. || Hindou devenu paria, une fois exclu de la société brahmanique ( Exclusion). || Les parias étaient privés de tous droits religieux et sociaux. || La classe des parias a été abolie en 1947.
1 Il (Gandhi) raconte que, lorsqu'il était petit, un paria venait dans sa maison pour les grossiers ouvrages; on défendit à l'enfant de le frôler sans faire des ablutions; il ne l'admettait point (…) À l'école, souvent il touchait les intouchables. Sa mère lui recommandait, pour se défaire de la souillure, de toucher ensuite un musulman. Mais, à douze ans, son jugement était fait. Il se jurait d'effacer ce péché de la conscience de l'Inde. Il projetait de venir au secours de ses frères dégradés (…) Gandhi eut la joie de voir l'Inde émue par l'appel fait à son cœur, et l'émancipation des parias se réaliser en de nombreuses régions.
R. Rolland, Gandhi, II, p.100-101 et 104.
2 (1821). Homme mis au ban d'une société, d'un groupe. Exclu, réprouvé. || Chômeur devenu un paria. || Les parias de la société. → Les damnés de la terre.
2 Ainsi qu'un paria,
Il erra tout le jour (…)
Hugo, les Rayons et les Ombres, XXXIV.
3 (…) ce galérien morne, sérieux, silencieux et pensif, paria des lois qui regardait l'homme avec colère, damné de la civilisation qui regardait le ciel avec sévérité.
Hugo, les Misérables, I, II, VII.
4 Le soldat, ce vrai paria de l'ancienne monarchie, si maltraité par les nobles (…)
Michelet, Hist. de la Révolution franç., I, V.
Par métaphore du sens 1. || Traiter quelqu'un en paria, le dédaigner, le considérer comme un être inférieur, méprisable. || Vivre en paria, relégué, repoussé par tous. Misérable.
5 (…) la Comptabilité, reléguée, celle-ci, en paria, à l'autre bout de la maison, sans qu'il fût possible de comprendre pourquoi, de trouver l'ombre d'un prétexte à un ostracisme démontant (…)
Courteline, Messieurs les ronds-de cuir, Ve tableau, III.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paria — is a village situated near Vapi in Valsad District, Gujarat. India. The town of Udwada, 5 kilometers (3 miles) away from Paria, has a railway station which connects Paria to Mumbai and western Gujarat. Its population of is approximately 5,000… …   Wikipedia

  • Paria — Saltar a navegación, búsqueda Paria puede referirse a: Intocable, ser humano considerado «raza inferior», menos que un esclavo shudrá (que al menos pertenece a la cuarta casta del sistema hindú). La localidad de Paria, en Bolivia. El golfo de… …   Wikipedia Español

  • pària — parià fr. paria m. paria; réprouvée [ cf. esp. , ital. paria, port. pária] …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • paria (1) — {{hw}}{{paria (1)}{{/hw}}s. m. inv. 1 In India, persona appartenente alla casta più bassa, o esclusa da ogni casta. 2 (est.) Persona di infima condizione sociale: i paria della società. ETIMOLOGIA: dall ingl. pariah, adatt. della voce indiana… …   Enciclopedia di italiano

  • Paria — Paria, en større havbugt på Venezuelas kyst, afgrænset mod syd af Orinocos lave delta, mod øst af øen Trinidad og mod nord af halvøen Paria, der er fyldt med smukke, afvekslende bjerge, en udløber fra Venezuelas kystkæde …   Danske encyklopædi

  • paria — / parja/ s.m. [dall ingl. pariah (o paria ), dal tamil paṛaiyan tamburini ], invar. 1. (etnol.) [nome con cui nell uso europeo viene indicato ogni appartenente alle caste più basse dell India] ▶◀ intoccabile. 2. (estens., spreg.) [persona di… …   Enciclopedia Italiana

  • pariá — s. 2 g. O mesmo que pária …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • pária — s. 2 g. 1. Indiano que não pertence a nenhuma casta e é desprezado pelas outras. = INTOCÁVEL 2. Homem da última casta. = INTOCÁVEL 3.  [Figurado] Indivíduo que a sociedade repele. • Sinônimo geral: PARIÁ   ‣ Etimologia: tâmul pareyan, tocador de… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • paria — parià praep. per: Parià pievą nubėgo AruP82(A.Baran) …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • paria — sustantivo masculino 1. Persona que pertenece a la casta inferior de la sociedad hindú: Los parias no tienen derechos civiles ni religiosos. 2. Persona a la que se considera inferior y a la que se discrimina en el trato: Los drogadictos son los… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española